Doug Henthorn : du rock blues contemplatif, émouvant et plein d’espoir

Dans le flot de nouveautés qui nous sont proposées chaque jour, il y a des artistes dont on se demande pourquoi ils ne sont plus sous contrat avec des “Majors”. Doug Henthorn en fait partie. Les chansons de son album “Three” sorti le 6 mai 2022 sont remarquables. Les fans de blues rock et d’artistes comme Tedeschi Trucks Band, Anders Osborne, Traffic, Chris Cornell ou Tom Petty peuvent s’y plonger et s’y perdre avec bonheur. Les titres sont tour à tour sombres, contemplatifs, émouvants, plein d’espoir et chaleureux. Rien que ça !

Cet artiste n’est pas vraiment un novice. Il a partagé ses talents (voix et/ou de guitare) lors d’enregistrements et de concerts avec des stars du blues rock comme Joe Bonamassa, John Hiatt, Jason Bonham et Beth Hart.
Au milieu des années 90 il a formé le groupe Pod qui a été signé par Colombia. Puis ce fut au tour de Healing Sixes (2000-2014) avec Kevin Shirley (producteur), Jason Bonham (batterie) et Joe Bonamassa (guitariste). Il a Joué partout aux États-Unis, au Mexique, au Canada, au Japon et en Europe avec une performance remarquable au Royal Albert Hall et Hammersmith Odéon à Londres avec Joe Bonamassa.

Avec tous ces faits d’armes dans la musique, il a cependant toujours gardé en ligne de mire le désir d’une carrière solo. En 2016 il sort son premier album solo ‘Cold Medicine’. C’est à ce moment que les épreuves apparaissent sur son chemin. “Après avoir sorti mon premier album, j’ai rencontré des problèmes de santé et je me suis retrouvé à envisager la fin. J’écrivais beaucoup de chansons à cette époque mais ne me sentais pas de le publier après mon rétablissement. En attendant J’ai sorti ‘Le LLC’ (mon deuxième album solo) à la place”.

Avec le début de la pandémie, les confinements et l’isolement, il s’est penché sur les chansons qu’il avait compilé des années plus tôt, avec cette fois-ci le désir de les publier. C’est ce qu’il a fait avec Three” qui est le reflet des épreuves endurées : “Un peu sombre, évidemment contemplatif, mais avec un bilan très positif et plein d’espoir” dit-il

Doug Henthorn continue de se produire et d’enregistrer partout aux États-Unis et à l’étranger tout en conservant sa résidence dans le centre de l’Indiana.

Notre avis : Dès les premiers accords à la guitare acoustique sur la chanson “Set Em Up, Throw Em Back, Knock Em Down” qui ouvre l’album on sent que quelque chose se passe. La voix profonde de Doug chante avec émotion et le groove qui s’installe est doux et enveloppant. Nos pensées s’envolent et l’on se dit “déjà ?” à la fin du morceau de plus de 5 minutes. Tout est dans la justesse, la délicatesse mais sans mollesse ou mièvrerie. Un moment d’extase que l’on recommande à tous.

Musiciens :
Doug Henthorn : voix et guitares
Tim Fuller : basse
Travis Feaster : guitares
Troye Kinnett : claviers
Brian Yarde, Devon Ashley, Wade Parish : batteries


Site officiel de Doug Henthorn Page facebook de Doug Henthorn Doug Henthorn sur Instagram Doug henthorn sur youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *