Deadly Shadows : le Phoenix Brésilien

Le Brésil, son soleil, ses plages et sa passion pour le football. Mais aussi ses groupes de Heavy Metal ! Deadly Shadows en fait partie et il vient de renaître de ses cendres.
Le groupe a d’ailleurs choisi l’humour pour annoncer son retour : “En 2022, des fouilles archéologiques dans la ville de Caxias do Sul, ont révélé les fossiles d’un groupe qui a marqué l’histoire au début des années 90. En examinant les traces retrouvées, les membres du line-up originel ont décidé reprendre leurs activités, de garder l’ancien nom du groupe et de faire écho au bon vieux Heavy Metal du passé.”

Le groupe, formé en 1988, avait enregistré plusieurs démos à l’époque, en plus de compilations sur vinyle et CD. En 1997, après avoir s’être exposés quelques années sur leur terre natale, les jeunes membres de la formation avaient décidé d’arrêter pour poursuivre leurs études et leurs carrières professionnelles. Bien loin de la musique.

Cependant, la passion pour le métal ne les a jamais quittés, et ils reviennent maintenant bouillants d’énergie.
Pour ce retour, le groupe vient de sortir quatre nouveaux singles (“The Tree of Sin”, “The Brain Spy”, “A Face in the Crowd” et “Drifting Mind”), qui feront partie d’un album, qui sera enregistré à l’occasion du 35e anniversaire du groupe. Ils ont partagé avec Nouméa City Rock leur single “The Tree of sin”. C’est avec plaisir que nous vous proposons le clip vidéo de cette chanson.

Les membres de Deadly Shadows sont :
Tony Devil au chant, Maurício Grezzana et Júlio Machado aux guitares, David Frezza à la basse et Daniel Balconi à la batterie.

Notre avis : Nous avons aimé cette chanson. Elle a un côté rétro qui fait du bien et de belles parties de guitares qui nous ont fait penser, parfois, à du Blue Oyster Cult. Une sacrée référence.

 


Page facebook de Deadly Shadows Deadly Sins sur instagram Deadly Shadows sur youtube