Comment lui résister : l’avis de Rocket Queen

Les cordonniers sont les plus mal chaussés” et l’EP “Comment lui résister” de Laurent Navarro ne fait pas exception à la règle : pas d’article encore sur la sortie de cet album sur le site Nouméa City Rock de Laurent Navarro… ! Sitôt revenue de vacances et après avoir contacté Laurent pour lui en faire la remarque, j’ai décidé de prendre la plume pour combler cette lacune.

Première surprise dès le premier morceau éponyme de l’album : le son ! Doux, précis, un vrai bonheur et qui met bien en relief les quelques arrangements, guitare notamment. Laurent s’est adjoint de belles collaborations pour des soli dont celle de l’ami Bruno Ciaccafava , de Mark Tschanz ainsi que de Jean Rigo du groupe français les Infidèles. Sa complice Marie-Laure (Kagy) est également de la partie pour les chœurs.

Les cinq morceaux de l’EP sont écrits en français !… Les textes sont soignés et abordent des sujets très différents empreints d’une certaine mélancolie. Le rocker serait-il sensible ?  Les mélodies pourtant simples sont bien accrocheuses et s’impriment dans la tête comme un rien.

“T’ai-je dit” me rappelle les ambiances des concerts d’Alain Bashung mais quel son étrange de guitare pour le solo… Dommage aussi que les chœurs de “Sur la route” – mon morceau préféré – soient si présents dans les refrains. Laurent où es-tu ? On ne t’entend plus !…

Petit bémol aussi pour la publication car “Comment lui résister” n’est disponible qu’en téléchargement numérique depuis toutes les plateformes connues ; pas de CD !… “Mais c’est-y comment que je fais, moi pour écouter dans mon tacot ? Je vous le demande…

En conclusion : un bon premier album, simple et sobre qui fait réellement plaisir et qui supporte la lecture en boucle sans problème. J’avoue que connaissant un peu le bonhomme, j’attendais de Laurent Navarro un album bien plus rock. Cependant et après avoir lu le livret téléchargé avec l’achat des morceaux, je comprends que cet EP plutôt pop n’est que le chapitre 1 sur 3. Le chapitre 2 s’annonce pleinement rock… Oh la la ! Vivement la suite !!!!

Votre dévouée Rocket Queen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.