The Darkness ou la gestion des égos…

Lors d’une interview à Classic Rock magazine, Justin Hawkins, le chanteur de The Darkness est revenu sur la difficile gestion des égos dans un groupe. Une situation qui a failli faire éclater sa formation. En effet, après avoir connu le succès en 2003 avec leur premier album Permission to Land, le groupe s’est désintégré en trois ans, pour finalement se réunir en 2011.

Justin Hawkins a déclaré que des groupes comme The Darkness dépendaient de gros ego – mais a admis que cela leur avait causé des ennuis plus tôt dans leur carrière et avait le potentiel de le faire à nouveau.

« Si vous n’avez pas d’ego, vous n’arrivez à rien », a expliqué le chanteur. « Mais cela peut entraîner des problèmes, comme nous l’avons découvert par le passé. Nous avons déjà vu tout exploser une fois, et les situations qui pourraient potentiellement y conduire se produisent toujours, mais nous avons appris à éviter que cela n’explose à nouveau. Cela demande juste un peu de compréhension les uns des autres, et de vous-même aussi ».

« Toute la raison pour laquelle nous avons commencé The Darkness était par défi », a-t-il poursuivi, expliquant que le point de vue du groupe était: « Personne ne se soucie de ce que nous faisons, alors merde, faisons ce que nous voulons faire ».

Les choses ont changé avec le succès du groupe. « C’est devenu bien plus gros que nous ne l’avions jamais imaginé, alors le défi a un peu changé de couleur », a expliqué Hawkins. « Au lieu de ‘Nous allons faire ça quoi qu’il arrive’, c’est devenu ‘Ouais, enfin, enculés !’ Ce qui n’a jamais été le plan. Il y a eu une période où nous avons eu beaucoup, beaucoup d’opportunités et c’était ce n’était pas dans notre nature de refuser quoi que ce soit. C’était boule de neige, sauf que nous faisions rouler la boule de neige avec nous dedans. Nous savions que nous aurions dû nous arrêter, mais nous avons continué à le faire ».

Avec une décennie s’étant écoulée depuis qu’ils ont mis leurs différences derrière eux et une tournée en Amérique du Nord 2022 récemment annoncée, Hawkins a déclaré que le groupe est plus fort que jamais. « La communication est bien meilleure cette fois-ci. Il y a moins de rancune, moins d’embrouilles, moins de bouderie – nous ne prétendons pas que tout va toujours bien . C’est peut-être l’âge, mais je pense que c’est vraiment chat échaudé crain l’eau froide ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.