Steve Perry ( Ex-Journey) dénonce l’auto-tune

L’Auto-Tune est malheureusement présent dans de nombreuses productions musicales. Un outil qui est utilisé pour régler la hauteur des voix et pour des effets vocaux (En gros qui permet à des chanteurs qui ne chantent pas juste de l’être…). Introduit pour la première fois en 1997 par le mathématicien Dr Andy Hildebrand, Auto-Tune a été utilisé pour la première fois en 1998 avec le single « Believe » de Cher.

Sur cette question, Steve Perry ancien leader de Journey estime dans une interview que « Auto-Tune a transformé tout le monde en un même chanteur ce qui, je pense, est tragique ». Il ajoute que les « qualités émotionnelles » proviennent en fait de voix humaine non éditée.

« Auto-Tune a transformé tout le monde en un même chanteur »

« Un musicien très brillant m’a dit quand vous écoutez quelqu’un d’aussi talentueux que Barbra Streisand, cela va droit au cœur. ‘Je ne peux pas croire qu’elle puisse faire ça. Comment fait-elle ça ? pensez-vous. « Et puis vous écoutez Muddy Waters et vous obtenez également une touche émotionnelle. Eh bien, ce sont deux directions vocales totalement différentes, deux timbres vocaux totalement différents, des styles différents. Eh bien, l’un est angélique et l’autre a plus brut. C’est avec les imperfections que c’est humain ».

« Le chant est la chose la plus primitive. C’est vraiment une forme de communication très primitive », a ajouté Perry. « Et, évidemment, ça va durer un moment – ​​c’est pourquoi je ne suis pas si heureux que les gens effacent l’aspect humain dont nous venons de parler avec Auto-Tune ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *