Stevie Nicks revient sur l’éviction de Lindsay Buckingham

Stevie Nicks, la chanteuse de Fleetwood Mac à donné sa version des faits sur l’éviction de Lindsay Buckingham. Et cela n’a rien d’une surprise de lire que son point de vue n’est pas le même que celui de son ancien partenaire.
Pour rappel, Lindsay Buckingham qui a rejoint Fleetwood Mac en 1975, avait déclaré que c’est Stevie Nicks qui avait réclamé son départ. Qui plus est, les tensions entre les deux musiciens avaient été exacerbées par le fait que Buckingham souhaite retarder la tournée de Fleetwood Mac pour sortir son album solo, par la paternité de la chanson « Rhiannon » et par le fait qu’il s’était moqué de Stevie Nicks à propos de cette chanson lors d’une remise de prix (MusiCares Person of the Year 2018).

Mais Stevie Nicks a une explication différente :
« Sa version des événements est factuellement inexacte, et bien que je n’aie jamais parlé publiquement de la question, je pense certainement que le moment est venu de faire la lumière sur la vérité », a déclaré Nicks au Los Angeles Times. « Suite à un moment très difficile avec Lindsey au MusiCare à New York en 2018, j’ai décidé que je ne voudrais plus jamais travailler avec lui. Je pourrais vous en donner les raisons, et peut-être le ferai-je un jour dans mes mémoires, mais pour faire court, on peut dire que les choses ont démarré en 1968 pour se terminer en 2018 avec des raisons très précises que j’avais de ne plus collaborer avec lui. »

«Pour être extrêmement clair, je ne l’ai pas fait licencier, je n’ai pas demandé qu’il soit licencié, je n’ai pas demandé qu’il soit licencié. Franchement, c’est moi qui ai demandé à partir. Je me suis retiré d’une situation que je considérais comme toxique pour mon bien-être. Et pas de problèmes si le groupe continuait sans moi. »

« Mais après de longues discussions, Fleetwood Mac a préféré prendre une nouvelle voie avec deux nouveaux membres extrêmement talentueux [Neil Finn et Mike Campbell]. »

Lindsey Buckingham sortira quant à lui son 7e album solo le 17 septembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *