Décès du batteur d’Iron Butterfly

Décidément c’est l’hécatombe en ce moment avec les musiciens et les batteurs des années 60 et 70.
Ron Bushy, le batteur de longue date d’Iron Butterfly, est décédé à l’âge de 79 ans. Le musicien luttait contre un cancer. C’est en 1966, que Bushy a rejoint Iron Butterfly. Le groupe basé à Los Angeles faisait partie de la communauté des artistes de rock classique qui a émergé de la scène musicale de Laurel Canyon à l’époque.
« Nous étions une communauté de musiciens et d’amis », se souvient Bushy. « Nous vivions tous dans la même maison à Laurel Canyon et tout le monde traînait ensemble. Nous et tous les autres gars, comme les Doors, Buffalo Springfield et bien d’autres grands de cette période. »

Iron Butterfly a sorti six albums studio de 1968 à 1975, Ron Bushy étant le seul membre du groupe à apparaître sur chaque album. Le groupe est devenu connu pour son mélange distinctif de sons psychédéliques et hard rock. Leur hit majeur est sorti en 1968 sur leur deuxième album avec In-A-Gadda-Da-Vida. La chanson titre du LP est devenue un succès révolutionnaire, propulsant le groupe vers la célébrité.
In-A-Gadda-Da-Vida s’est vendu à plus de 8 millions d’exemplaires dans le monde au cours de sa première année de sortie, devenant le disque le plus vendu de l’histoire de la musique enregistrée à cette époque. Il s’est finalement vendu à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde, dont quatre fois disque de platine aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *