Le retour de Full Bordel.

Full Bordel Au Bout du Monde le vendredi 9 juillet, un concert comme un autre ?
 
Pas du tout ! Avec ce groupe, le public navigue avec des compos connues et inspirées, des textes au cordeau qui vont droit au but, les mélodies sont en place et pourtant le chanteur et guitariste Christophe Lack lias Tof ne reste pas en place une seule seconde.
 
Tof chante, Tof harangue le public, Tof saute comme un cabri pour notre plus grand plaisir et certains de ses sauts sont impressionnants et si, le bassiste, Pierre Escala bouge à la limite de la saturation pour un bassiste, il n’en reste pas moins qu’à la basse, c’est aussi du solide.
 
Le batteur, Thomas Pruneau, est bien en place, il martèle encore et encore sa batterie par des coups de baguette incessants qui donnent du rythme aux chansons ; quant au guitariste « qui dit lui-même qu’il a besoin de cours de guitare » avec un trait d’humour particulier, il tourne le dos au public au clap de fin, sacré Bohrdan Cezaruk ! 
 
Volontairement, j’ai laissé la fin pour Sandrine au violon, partiellement gelée sur place à cause de ce vent froid, elle nous a assuré d’un jeu bien rock en accompagnant l’ensemble du set. Moi j’dis « bravo Sandrine ».
 
J’ai passé un super moment avec vous, les Full Bordel, vous portez bien votre nom et je finirais sur un refrain d’une chanson qui résume bien les concerts de Full Bordel : « Y a un truc dans ma cervelle qui fou le bordel, putain de bordel »
 
Yalu’z The Rock
 
Compo groupe
Chant et guitare : Christophe Lack
Guitare lead : Bohrdan Cezaruk
Basse : Pierre Escala
Batterie : Thomas Pruneau
Violon : Sandrine
 

Nouméa City Rock a également longuement interviewé deux des membres du groupe. Une vidéo à venir très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *