La basse fracassée de The Clash dans un musée

En 1979 à New York, lors d’un concert des Clash au Palladium, le bassiste du groupe avait fracassé son instrument sur scène. Une image forte de l’histoire du rock. L’histoire dit que Paul Simonon était de “très mauvaise humeur” pendant ce concert, frustré du peu de réaction du public dans la salle. Quoi qu’il en soit, cet incident avait été photographié et immortalisé par Pennie Smith. Le fait que le cliché ait été choisi par Joe Strummer pour illustrer l’album “London Calling” avait encore plus ancré cet événement dans la légende du rock. 

L’instrument va faire son entrée dans un musée. Il sera exposé en permanence à Londres dans la galerie consacrée à l’histoire de Londres de 1950 à aujourd’hui. Il avait précédemment été montré au public dans une exposition dédiée uniquement aux Clash.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *