Souvenirs : Synthèse

Extraits du livre Rock NC (Laurent Navarro)

Merci à Jean-Louis Teisseire d’avoir partagé avec nous ces clichés.

En mars 1972, la Nouvelle-Calédonie reçoit un artiste prestigieux : Johnny Hallyday ! Trois soirées sont organisées au Rex, avec en première partie l’un des premiers groupes de hard-rock calédoniens : Synthèse. Leur parcours a commencé en 1969, alors qu’ils étaient lycéens.   
Dans la Nouvelle-Calédonie de la fin des années 1960, deux tendances musicales cohabitent chez les adolescents. D’un côté, ceux qui aimaient écouter les artistes de variété. De l’autre, les rebelles de l’époque, plus enclins à s’enivrer sur des chansons des Stones, de Johnny Winter ou de Jimi Hendrix.
« J’ai tout de suite été attiré par le blues, reconnaît Jean-Louis Teisseire. Et comme il y avait une sorte de blues boom à l’époque, avec de nombreux groupes et artistes qui allaient donner naissance au hard-rock, j’ai assez vite plongé dedans. »

 

Le répertoire de Synthèse va être largement influencé par l’émergence du hard-rock, qui pointait le bout de son nez au début des années 1970. Les mélodies et les riffs de Ten Years After, de Cream ou de Deep Purple s’invitent, grâce à eux, lors de boums, de soirées ou de festivals. Notamment ceux organisés par Billy Joe au Rex (Hootenanny Show). Le titre de Deep Purple Black Night devient leur hymne.

Yvon Mounier

Les concerts de Synthèse ne se cantonnent pas à la capitale calédonienne. Le groupe ira jouer à plusieurs reprises à La Foa dans une boîte branchée de l’époque.
Pour ses concerts, le trio était habillé par une célèbre boutique de la place. Le style ? « Pantalons pattes d’éléphant évidemment, précise Jean-Louis en rigolant, avec des rayures multicolores. Mes potes avaient des chemises à jabot. Le psychédélisme à mort ! »
Leur fait de gloire aura lieu fin février 1972, lors de la venue sur le Caillou de Johnny Hallyday. Ils sont contactés pour assurer la première partie des trois galas, prévus au Rex, de l’idole des jeunes.

Jean-Louis Teisseire : guitare
Yann Mounier : batterie et chant
Yvon Mounier : basse

Yann Mounier

Groupe Synthèse dans les années 70 en NC

Jean-Louis Teisseire

Répétition ou concert ?

Jean-Louis Teisseire

2 Commentaires sur “Souvenirs : Synthèse

  1. Yann Mounier says:

    The band also plays 5 shows at the REx theatre in 1974 opening for Australian Band:Buffalo
    In 1973 they do regular shows at the Lord Club in Noumea

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.