Histoire d’une chanson : Dream On (Aerosmith)

La chanson “Dream On” d’Aerosmith a été le premier single du groupe. A l’époque, leur manager leur avait trouvé une maison pour qu’ils se concentrent sur l’écriture des chansons de leur premier album. Auparavant, Steven Tyler avait travaillé sur la chanson par intermittence pendant environ six ans, l’écrivant par morceaux. Il a ensuite pu la terminer   avec l’aide du reste du groupe.

Le père de Steven Tyler était un musicien de formation classique, et quand Steven avait 3 ans, il s’allongeait sous le piano et écoutait son père jouer. Dans une de ses biographies, Tyler écrit : « C’est là que j’ai trouvé cet accord ‘Dream On’. Puis la chanson est développée  quand j’avais environ 17 ou 18 ans, toujours en jouant du piano. Je ne savais rien sur l’écriture d’une chanson. C’était juste un petit sonnet que j’ai commencé à jouer un jour. Je n’aurais jamais pensé que ça finirait par être une vraie chanson. »

Concernant sa signification, Tyler a expliqué : « Il s’agit de l’envie d’être quelqu’un : Rêvez jusqu’à ce que vos rêves deviennent réalité”.

Il a ajouté: « Cette chanson résume la merde que vous supportez lorsque vous êtes dans un nouveau groupe. La plupart des critiques ont écarté notre premier album et ont dit que nous faisions un plagiat des Stones. C’est un bon baromètre de ma colère contre la presse, que j’ai toujours”.

Cette chanson a permis au groupe de conserver sa maison de disques. Leur premier album  s’était mal vendu, principalement parce que leur maison de disques n’en a pas fait la promotion. Columbia records se concentrait sur le premier album de Bruce Springsteen à l’époque. Aerosmith risquait d’être abandonné, mais leur management a convaincu Columbia de sortir « Dream On » en single, et il s’est montré prometteur, atteignant la 59e place aux États-Unis.

Le guitariste d’Aerosmith Joe Perry n’a pas aimé cette chanson. Il a expliqué au magazine Classic Rock en 2002 : « À l’époque, on faisait notre réputation en jouant en direct. Et pour moi, le rock’n’roll est une question d’énergie et de spectacle. Ce sont les choses qui m’ont attiré vers le rock’n’ roll, mais ‘Dream On’ était une ballade. Je n’en ai vraiment apprécié la musicalité que plus tard, mais je savais que c’était une super chanson, alors nous l’avons mise dans notre set. Nous savions aussi que si on jouait du rock on ne  passerait pas  à la radio et, si vous vouliez un hit dans le top 40, la ballade était la voie à suivre.

Je ne sais pas si nous l’avons vraiment beaucoup joué en live, à l’époque si vous Vous n’aviez qu’une demi-heure pour faire vos preuves et il ne fallait pas jouer de chansons lentes. Ce n’est donc qu’après qu’il est devenu un single que nous avons vraiment commencé à le jouer. « 

Aerosmith a interprété cette chanson pour la première fois au Shaboo Inn à Willimantic, Connecticut en novembre 1971. Ils ont été payés 175 $ et une bouteille de gin pour le spectacle, et comme le raconte Steven Tyler, lui et Joe Perry sont restés à l’auberge cette nuit-là. Avec quelques filles séduites après le spectacle et ont tous dormi dans le même lit, ce qui a déclenché une vilaine affaire dans la presse pour Steven et Joe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *