A mon avis : Seven-8

Vendredi soir, c’est l’heure d’aller traîner dans les bars de Nouméa pour aller voir des groupes.

Mon objectif : Seven-8 au Art Café. Pour deux raisons. La première est que je n’ai jamais vu ce groupe. La seconde est qu’un de mes amis en est le batteur. Mais, je vous rassure, cela n’aura aucune incidence sur cet édito. Je suis incorruptible !

Ma première impression est plutôt bonne. Le son du quatuor est assez équilibré et après un léger réglage ça roule. Le guitariste et le clavier, Yann et Marion, se partagent les lead vocaux. Les voix sont excellentes et dans des registres différents ce qui rend le set agréable. Derrière, Ilario et Julien assurent une rythmique sans fausses notes. L’autre point positif du groupe et le choix de leur répertoire. Enfin on s’écarte des reprises rabachées par de nombreux groupes de covers. L’ambiance du set est également assez cohérente dans un style pop folk acidulé et affirmé. Cela donne une identité à Seven 8.

Toutefois ce point positif peut être aussi un de leur travers. Les tempos sont souvent les mêmes. Ce qui conviendra parfaitement pour le plus grand nombre, mais qui, pour le rocker que je suis, manque parfois de punch. Du coup leur seconde partie, plutôt Soul et R’n’b, peut sembler avoir du mal à décoller. Enfin, dans les points à améliorer : le pupitre. C’est visuellement disgracieux et assez inutile puisque dans la soirée, Marion ne le regarde que très peu. Outre ce point obsessionnel chez moi, j’ai passé un bon moment. C’est un groupe qui vaut le détour. Un bon 7 sur 10 avec un choix de titres très intéressants et originaux, et deux chanteurs qui ont du talent. C’est mon avis. Et on est d’accord, ce n’est que le mien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *