L’histoire de Blue Oyster Cult (première partie)

Nous allons partir aujourd’hui à la découverte de Blue Oyster Cult. Une première partie qui nous mènera des années 1967 à 1981. L’âge d’or du groupe. Blue Oyster Cult est un groupe américain de Long Island né en 1967. Ils sont surtout connus pour leurs chansons : « Don’t fear the reaper », « Burning for you » et « Godzilla ». « Burning for you » qui est sorti en 1981 sera diffusé en haute rotation sur MTV. Le groupe a vendu plus de 25 millions d’albums dans le monde.

Le line-up le plus connu du groupe a été avec Donald « Buck Dharma » Roeser (lead guitar, vocals), Eric Bloom (lead vocals, « stun guitar« ), Allen Lanier (keyboards, rhythm guitar, backing vocals), Joe Bouchard (bass, vocals), and Albert Bouchard (drums, percussion, vocals). Seuls Donald Roeser et Eric Bloom font partie du line-up actuel du groupe.

Leur premier album Blue Öyster Cult est sorti en janvier 1972. À ce moment-là, le son du groupe était devenu plus orienté vers le hard rock, mais certains autres titres avaient des accents psychédéliques. Le troisième album du groupe, Secret Treaties (en 1974) a reçu des critiques positives et a permis au groupe d’enchaîner des tournées comme tête d’affiche.

Le premier album live du groupe, « On Your Feet or On Your Knees » (1975), connut un plus grand succès et remporta un disque d’or. « Agents of Fortune » (1976), fut leur premier disque de platine. Il contenait le single à succès « Don’t Fear The Reaper », qui a atteint la 12e place du Billboard devenant un classique du genre hard rock.

Pour la tournée de cet album, le groupe a ajouté des lasers à leur spectacle. Ils ont été parmi les premiers groupes à utiliser des lasers dans leurs concerts.

En 1977 sort « Spectres » avec le hit taillé pour la radio FM « Godzilla », qui va devenir l’un des albums les plus vendus du groupe. Suivent un album live, « Some Enchanted Evening » (1978) et « Mirrors » (1979)

Le producteur  Martin Birch est engagé pour l’album de 1980  qui marque un retour aux racines du hard rock. Eric Bloom chante la majorité des morceaux et « Cultösaurus Erectus » reçoit  de bonnes critiques.

Birch produit aussi l’album suivant  « Fire of Unknown Origin » (1981). Avec « Burning for you » qui entre dans le Top 40. Une chanson que Roeser avait écrite avec Richard Meltzer et qu’il avait l’intention d’utiliser pour son album solo, « Flat Out » (1982). Il a été convaincu de l’utiliser sur l’album Blue Öyster Cult. Cet album, l’un de leurs meilleurs, contient des titres qui restent parmi les favoris des fans comme « Joan Crawford » et « Veteran of the Psychic Wars ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.